AccueilL'URI Déconfinement en Île-de-France : vers une reprise d'activité progressive et négociée

[Communiqué] Déconfinement en Île-de-France : vers une reprise d’activité progressive et négociée

L’Union régionale CFDT Île-de-France, la CFTC Île-de-France, les organisations patronales régionales (Medef, CPME, U2P), le Préfet de région, le Conseil régional d’Île-de-France, la Ville de Paris, Île-de-France mobilités, la RATP, Transilien SNCF, l’Amif, la CCI Paris-IDF, les chambres régionales de métiers et de l’artisanat ont décidé de s’engager ensemble pour contribuer à organiser la reprise des activités économiques en maîtrisant le flux de personnes appelées à se déplacer dans les transports en commun en Île-de-France. Vous trouverez ci-joint le document précisant les « Modalités d’organisation en Île-de-France pour le recours aux transports en commun en période de déconfinement ».

La priorité est donnée à la protection des travailleurs et à la prévention de la contamination au COVID-19 dans le cadre de la reprise d’activité. Parmi les mesures prises, il s’agira de :

  • Maintenir un taux de télétravail le plus élevé possible et encourager une reprise très progressive des activités présentielles pour limiter le nombre de salariés dans les transports en commun ;
  • Organiser l’étalement des horaires d’arrivée et de départ des lieux de travail pour éviter les concentrations trop importantes ;
  • Veiller à la mise à disposition d’équipements de protection, notamment de masques dans les entreprises ; □ Favoriser les modes de transports alternatifs autant que possible. Ces dispositions feront l’objet d’un dialogue social interne à l’entreprise, pour assurer une adhésion de tous et la soutenabilité des organisations dans la durée.

Les partenaires sociaux signataires s’engagent à associer les instances représentatives du personnel à la préparation de programmes de reprise d’activité dans les entreprises. L’Union régionale CFDT Île-de-France diffusera largement ces dispositions auprès de ses élus et représentants du personnel et leur apportera son appui pour mener les négociations de protocoles de reprise d’activité. L’Union régionale CFDT Île-de-France sera vigilante lors des réunions de suivi prévues.

Enfin, dans les prochaines semaines, l’État proposera aux partenaires sociaux franciliens l’ouverture de concertations sur l’emploi et la sécurisation des parcours professionnels pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise.

- Advertisment -

Publications les plus lues