NOUS CONNAÎTRE

Fonctionnement de la CFDT

Le fonctionnement de la CFDT repose sur une multiplicité de structures (sections syndicales, syndicats, fédérations, URI…). Pour organiser les relations entre elles et assurer la cohérence, la CFDT a fait le choix du fédéralisme basé sur 2 principes :

La souveraineté de chaque structure : autonomie et responsabilité.

Chaque structure a autorité dans son champ propre de compétence (géographique, professionnel ou interprofessionnel) et a donc la capacité d’y prendre des décisions (ex : chaque structure décide de son budget, élit ses responsables, nommes ses délégations, élabore sa politique de formation, d’information, d’action revendicative, de développement…) en fonction de ses réalités propres.

La délégation
La délégation à une autorité supérieure et donc l’abandon d’une partie de la souveraineté : chaque structure accepte de remettre une part de sa souveraineté aux instances fédératives pour tous les domaines qui ne sont pas de sa compétence directe et/ou qui dépassent son champ d’activité.
Pour la CFDT, le fédéralisme est à la fois un choix de fonctionnement identitaire, un élément fondamental de sa “culture d’organisation” et un enjeu permanent de ses pratiques. Le fédéralisme considère que les problèmes doivent être traités au niveau et par ceux qui sont concernés et fonde sa raison d’être sur la complémentarité démocratique entre les structures.

Les statuts et les règlements

Ils définissent les règles de fonctionnement et donc le nombre de délégués au congrès, AG…, le nombre de membres des instances (bureau , conseil, commission exécutive) mais aussi le nombre de réunions, les modalités.

Le fonctionnement démocratique

Chaque adhérent a le droit de s’exprimer dans sa section syndicale d’entreprise sur les activités, les orientations des responsables de sa section, de son syndicat, de sa fédération, de son URI et de la confédération. Chaque adhérent compte pour une voix. Tous les adhérents ne pouvant assister aux différents congrès, ils y sont représentés par la délégation de son syndicat.

Le congrès

Il réunit, à échéances régulières, les délégations des syndicats pour débattre et votée : L’activité passée ; Les orientations pour l’avenir ; Il désigne par l’élection, les responsables chargés de mettre en application les orientations votées jusqu’au prochain congrès. Pour les syndicats, ce sont des représentants des sections syndicales qui siègent au congrès du syndicat. Entre deux congrès, le fonctionnement de la structure repose sur 3 instances : Le conseil, le bureau et la commission exécutive.

PRÉSENTATION DE L'ORGANISATION

Avec plus de 600 000 adhérents répartis dans 1 100 syndicats, la CFDT est implantée dans tous les secteurs d’activité, dans les grandes comme dans les petites et moyennes entreprises. Les deux tiers de nos adhérents sont issus du secteur privé, un tiers des fonctions publiques. La moitié de nos adhérents (50,2%) sont des femmes.

L'ORGANIGRAMME